Les huits Immortels

Huits Dieux et Déesses se font la guerre pour savoir qui est le plus fort...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La phrase sans fin (jeu)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Océane
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Jeu 9 Mar 2006 - 15:03

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la
Revenir en haut Aller en bas
Lucilia
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Jeu 9 Mar 2006 - 15:34

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie
Revenir en haut Aller en bas
Éclaire
°Déesse de la foudre°
°Déesse de la foudre°
avatar

Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Jeu 9 Mar 2006 - 16:12

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc

(HJ: cette phrase, n'est pas syntaxique et cohérante Suspect )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-a-nuit.frbb.net/portal.forum
Océane
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Jeu 9 Mar 2006 - 16:42

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce
Revenir en haut Aller en bas
Lucilia
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Jeu 9 Mar 2006 - 18:56

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays
Revenir en haut Aller en bas
Jay
°Espion° ¦Foudre¦
°Espion° ¦Foudre¦
avatar

Nombre de messages : 127
Votre Dieu/Déesse : Éclair
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Jeu 9 Mar 2006 - 20:36

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucilia
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 7:52

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant
Revenir en haut Aller en bas
Karizu
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 8:56

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Lilia
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 9:23

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il
Revenir en haut Aller en bas
Karizu
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 9:28

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent
Revenir en haut Aller en bas
Lilia
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 9:34

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi Hitokage
°Vagabon° ¦Glace¦
°Vagabon° ¦Glace¦
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1267
Age : 28
Votre Dieu/Déesse : Personne
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 9:40

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miroir.forumactif.com
Karizu
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 10:37

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...Very Happy), ce
Revenir en haut Aller en bas
Lucilia
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 13:23

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays
Revenir en haut Aller en bas
Cain Har
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 13:26

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays de
Revenir en haut Aller en bas
Lucilia
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 13:57

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays de géants
Revenir en haut Aller en bas
Cain Har
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 13:58

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays de géants bien
Revenir en haut Aller en bas
Lucilia
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 13:59

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays de géants bien dodus
Revenir en haut Aller en bas
Cain Har
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 14:13

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays de géants bien dodus tous
Revenir en haut Aller en bas
Lucilia
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Ven 10 Mar 2006 - 15:08

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays de géants bien dodus tous vert
Revenir en haut Aller en bas
Cain Har
Invité



MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Sam 11 Mar 2006 - 3:29

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays de géants bien dodus tous vert et
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi Hitokage
°Vagabon° ¦Glace¦
°Vagabon° ¦Glace¦
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1267
Age : 28
Votre Dieu/Déesse : Personne
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Sam 11 Mar 2006 - 10:41

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays de géants bien dodus tous vert et poilus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miroir.forumactif.com
Danaïde
°Fille de Gally et Alex° ¦Feu¦
°Fille de Gally et Alex° ¦Feu¦
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 26
Votre Dieu/Déesse : Anarchie!
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Sam 11 Mar 2006 - 11:16

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays de géants bien dodus tous vert et poilus comme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irisae Ellora
°Demi soeur de lizabelle°
°Demi soeur de lizabelle°
avatar

Féminin
Nombre de messages : 999
Age : 26
Votre Dieu/Déesse : AUCUN!
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: phrase sans fin   Sam 11 Mar 2006 - 15:48

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays de géants bien dodus tous vert et poilus comme des
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eden.easyforumpro.com
Shizuako
°Conseiller du Dieu de l'ombre°
°Conseiller du Dieu de l'ombre°
avatar

Nombre de messages : 9
Votre Dieu/Déesse : Maro
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   Sam 11 Mar 2006 - 21:49

La première fois que j'ai vue cette chose affreuse, tu m'as frappé pour que je te dise ce que je suis ton ami, et aussi tu ne pensais pas que j'étais attiré par un vieil homme qui puait comme l'enfer les dernières années longues et miteuses comme une ancienne chanson dont les mots sont tristes et sanguinaires, mais tout de suite après j'ai compris que mon cœur était enflammé pour toujours comme un fou furieux s'échappant d'un éthylomètre défectueux qui sentait les pieds puants du vestiaire des footballeurs de la ligue répugnate et de la Californie,donc ce pays est puant, d'ailleurs il sent les corybantes(stun mot ca...), ce pays de géants bien dodus tous vert et poilus comme des diablotin qui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boff.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La phrase sans fin (jeu)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La phrase sans fin (jeu)
Revenir en haut 
Page 5 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Phrases phylosophiques sans queue ni tête pour vos signatures
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les huits Immortels :: Hors Jeu :: Le flood-
Sauter vers: